16/12/2012

L'Avent, temps de joie pour se préparer à la venue du Seigneur

1_0_648075.JPGEn ce troisième dimanche de l’Avent, le Pape s’est rendu en la Paroisse romaine de Saint Patrice à Colle Prenestino. Son homélie traitait de la liturgie de ce dimanche qui invite à la Joie en cette période de l’Avent, temps de préparation à la venue du Seigneur. Un temps de Joie mais aussi de conversation en vue de l’arrivée du Sauveur. 


Les précisions de Antonino Galofaro (Radio Vatican) : >>  

Dans quelques jours, sera célébré Noel, fête de la venue de Dieu qui s’est fait enfant pour partager notre condition humaine. Il n’est plus un Dieu lointain mais un Dieu avec nous, parmi nous, proche de nous. 


Réjouissons-nous, demande Benoît XVI, de cette proximité, de cette présence et essayons de comprendre toujours plus et mieux sa réalité et sa bonté. Comme le rappelle Saint Paul dans l’une de ses lettres, rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu qui s’est manifesté par le Christ. Seul le péché instaure une distance avec lui. Mais même si nous décidons de nous éloigner, le Seigneur continue de nous aimer, d’être proche de nous par sa miséricorde, de nous pardonner et de nous envelopper de son amour. 


L’Evangile de ce dimanche, explique Benoît XVI, nous enjoint d’être attentifs à notre conduite de vie pour nous préparer à accueillir le Seigneur. A ceux qui demandaient à Saint Jean-Baptiste ce qu’l fallait faire pour être prêts à la venue du Messie, ce dernier répondait que Dieu ne demande rien d’extraordinaire mais que chacun vive selon des critères de justice et de solidarité. 


C’est à cela que doit être dédié le temps de l’Avent. Réitérer avec courage et persévérance, notre volonté de vivre avec cohérence notre vie chrétienne. En suivant Dieu, malgré nos faiblesses et nos difficultés, nous serons récompensés par son amour et la paix qu’il instillera dans nos cœurs. 


La figure de Jean-Baptiste au coeur de l'Angélus

Lors de l’Angélus, le Pape est revenu sur ce troisième dimanche de l’Avent qui présente la figure de Jean-Baptiste se rendant dans le Jourdain pour être baptisé. Il s’adresse ensuite à la foule pour l’enjoindre à se préparer à la venue du Messie. Les réponses qu’il donne à ceux qui l’interrogent sont révélatrices de l’état d’esprit dans lequel vivre ces quelques jours qui nous séparent de Noel. 


Saint Jean-Baptiste insiste sur les valeurs de la charité et de la justice vécues dans l’amour concret du prochain au-delà de ses propres intérêts égoïstes. C’est sur nos actions que Dieu nous jugera. L’honnêteté, le respect des règles et des autres sont primordiales. Le monde complexe dans lequel nous vivons irait beaucoup mieux si chacun suivait la volonté du Seigneur, a rappelé Benoît XVI.


(Photo : Le pape arrive en la Paroisse romaine de Saint Patrice à Colle Prenestino, dimanche 16 décembre)