05/05/2009

L’identité et le rôle du laïc catéchiste dans l’Eglise Communion et Mission

« L’identité et le rôle du laïc catéchiste dans l’Eglise Communion et Mission » :


Rome (Agence Fides) – La deuxième et dernière Journée d’étude, organisée par le Collège Missionnaire Saint Joseph à l’Université Urbanienne, a été consacrée à l’identité du laïc catéchiste dans une perspective théologique et pédagogique.


http://mondodomani.org/reportata/a-mazzolini.jpg


Le matin du 29 avril le point de départ a été le Décret Conciliaire « Lumen Gentium » qui, explique Madame Sandra Mazzolini (photo), professeur à la faculté de Missiologie,

« qualifie l’Eglise comme Mystère de communion, Sacrement et Peuple de Dieu. C’est l’horizon ecclésiologique de fond, dont découlent les fondements de l’identité et du rôle des catéchistes… Dans l’Evangile de Luc, le titre d’Apôtre est utilisé de manière presque exclusive pour les Douze, alors que, dans la prédication de saint Paul, il est utilisé pour préciser un concept d’apôtre différent en partie de celui de Luc, plus proche du modèle de la vocation prophétique, et centré sur l’annonce de l’Evangile. Le concile Vatican II a redonné tout son caractère central à ce modèle, par la valeur du sacerdoce commun de tous les baptisés, qui implique une communication circulaire de tout les biens spirituels. On comprend ainsi comment l’apostolat devient une fonction essentiellement liée à la fondation et à la croissance de chaque nouvelle communauté de croyants dans le Christ ».


http://www.laquerciamillenaria.org/images/silvestro.JPG


La formation spécifique des catéchistes a été l’objet de l’intervention du professeur Silvestro Paluzzi (photo), professeur de psychologie à l’Institut Supérieur de Catéchèse et de Spiritualité Missionnaire.

« Il est demandé avant tout au catéchiste d’entrer dans un itinéraire de conversion continue et de mise à jour constante, pour une mission plus efficace auprès des hommes. Se configurer au Christ dans l’être et dans l’action, et non seulement apprendre des notions ou se mettre à jour, mais se décider pour le Christ et l’imiter… La formation comprend aussi des éléments fondamentaux de psychologie (structure de la personnalité, psychologie religieuse et autres). Mais la psychologie, à elle seule, n’est pas en mesure d’offrir une vision vraiment intégrale de la personne. Il est nécessaire en revanche de faire la synthèse interdisciplinaire (différente de toute forme de syncrétisme) entre sciences humaines et métapsychologies, et la récupération de cette complexité qui inclut esprit et psyché, vit et foi ».


http://www.paoline.it/upload/immagini/pandolfi.jpg


Le professeur Luca Pandolfi (photo), Directeur du Centre de Communications Sociales de l’Université Urbanienne, a ouvert la deuxième partie des interventions consacrées aux moyens de communication de masse et aux nouvelles technologies pour la catéchèse. Un parcours « multimédia » réalisé en collaboration avec les étudiants du campus universitaire présente les « sept pas sur le chemin d’Emmaüs », représentation métaphorique des langages qui vont au cœur du témoignage chrétien (silence, écoute, annonce, prophétie). « Le corps humain, dans son intégrité et dans sa complexité, est le centre du processus de communication.

Madame Yolanda Valero Cardenas, catéchiste colombienne, souligne en revanche l’influence des moyens d’information et d’Internet dans l’expérience de foi.

« Il ne fait pas de doute que l’une des tâches de la catéchèse est l’éducation à la vie communautaire, qui se fonde sur les rapports vitaux entre personnes et groupes pour parcourir ensemble un chemin d’interaction et de communion. S’il est vrai que l’espace cyber ne peut remplacer une communauté interpersonnelle authentique, ni même l’annonce directe de l’Evangile, il est non mois vrai le fait qu’il peut servir de complément, en aidant les personnes à vivre pleinement leur foi. Si le Christ est incarné dans notre histoire et a parlé notre langage, alors, aucun catéchiste ne peut penser qu’il peut parler à ses interlocuteurs sans se servir des langues des nouveaux moyens de communication, qu’il faut certainement utiliser avec sagesse et avec prudence, comme le conseille le Magistère de l’Eglise ».


http://www.notredamedeparis.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/arton289-37fd0.jpg


Dans l’après-midi, le Cardinal Ivan Dias (photo), Préfet de la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a présidé la Messe concélébrée dans la chapelle de l’Université Urbanienne, et a remis le Mandat Missionnaires aux catéchistes du Collège Saint Joseph. Il leur a déclaré :

« Je vous demande d’approfondir votre foi par l’écoute et par la méditation de la Parole, et de collaborer à la recherche commune pour trouver les voies les meilleurs pour l’inculturation de l’Evangile ».

(Agence Fides, 30 avril 2009)