13/08/2009

L'Asie touchée par une série de catastrophes naturelles: le Pape lance un appel à la solidarité

Benoît XVI a lancé un appel pour qu’on vienne en aide aux pays d’Asie touchés par une série de catastrophes naturelles, Philippines, Taiwan, Chine, Japon… En seulement quelques jours, le typhon Morakot et la tempête tropicale Etau ont fait officiellement au moins une centaine de morts et provoqué des centaines de millions de dollars de dégâts.

http://static.stuff.co.nz/1250022887/118/2743118.jpg


Parallèlement, le centre du Japon a été secoué par un violent séisme. A l’audience générale ce mercredi, devant quelque 4.000 personnes rassemblées dans la cour du palais apostolique de Castelgandolfo, le Pape a voulu exprimer sa proximité spirituelle avec les sinistrés. Il a demandé que l’on prie pour eux et pour ceux qui ont perdu la vie. Benoît XVI a lancé un appel à la solidarité et à l’envoi de secours matériels.


A l’approche de la fête de l’Assomption, le Pape a proposé aux prêtres le modèle de Marie qui a dit oui à l’Ange Gabriel. Benoît XVI s’est attardé sur l’enseignement de Saint Jean-Marie Vianney à ce sujet.


"À l’approche de la Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, et en cette année sacerdotale, il nous est bon - a-t-il dit - de regarder Marie comme la Mère de tous les prêtres. Sur la croix, Jésus a proclamé sa maternité spirituelle et universelle. En faisant ainsi le don de sa mère à tous, Jésus a voulu particulièrement la confier à ses disciples, aux prêtres qui plus que tout autre sont appelés à la prendre dans leur maison, c’est-à-dire à l’introduire dans le dynamisme de leur existence et dans l’horizon de leur apostolat. Prions pour que Marie aide les prêtres à se conformer à l’image de son Fils Jésus, dispensateur des trésors inestimables de son amour de Bon Pasteur.


Pour le Pape, l’annonce faite à Marie nous montre que Dieu a voulu dépendre de sa créature. Cela prouve que Marie est réellement et profondément impliquée dans la rédemption et dans notre salut.