Nous voulons la vérité sur les abus sexuels
Les affaires de pédophilie dans l’Église sont un scandale : il faut impérativement que toute la vérité soit faite ; que les victimes obtiennent réparation et que les moyens soient mis en œuvre pour y remédier, sans remettre en cause le caractère sacré du sacerdoce, qui fait l’objet d’un faux débat.

Nous voulons la vérité sur Benoît XVI
Il y a cinq ans, une semaine avant la mort de Jean-Paul II, lors du chemin de croix du Vendredi Saint, les mots du cardinal Joseph Ratzinger, qui en avait rédigé les méditations, s’élèvent. C’est la neuvième station. Jésus tombe pour la troisième fois. Ces mots sont les suivants : « Que de souillures dans l’Église, et particulièrement parmi ceux qui dans le sacerdoce devraient lui appartenir totalement ! » Benoît XVI a pris volontairement le risque de la vérité. Il est le premier pape à s’attaquer frontalement, sans concession, au problème ; paradoxalement, il fait l’objet d’attaques visant à le mettre en cause personnellement, attaques relayées avec une certaine complaisance par une partie de la presse. Nous soutenons sa démarche volontaire en ce sens, et déplorons les tentatives de mise en cause personnelle dont il fait l’objet.

Nous voulons la vérité sur l’Église catholique
Plus généralement, le traitement médiatique réservé à l’Église catholique dès que se pose un problème vital dans la société ne reflète pas la réalité de la vie catholique. Au cours de cette Semaine Sainte de l’année 2010, et alors que les chrétiens vivent cette montée vers Pâques, crucifixion suivie de la Résurrection, nous appelons au soutien et à la solidarité avec l’ensemble des catholiques, de leurs prêtres et de leur pape.

Cet appel a été lancé à l’initiative de François Taillandier (écrivain), Frigide Barjot (parodiste), Natalia Trouiller (journaliste et blogueuse), Koz (blogueur et avocat), François Miclo (philosophe).

 

Pour signer cet appel, cliquez ici

 

Lire également :

 

La passion du pape Benoît XVI. Six accusations, une question

 

Les premiers signataires de la lettre de soutien au Pape (au 31 mars 2010)

Jacques Arènes (psychanalyste et écrivain)
Denis Badré (sénateur)
Frigide Barjot (humoriste)
Jean-Marc Bastière (journaliste et écrivain)
Claude Bébéar (président d’honneur d’AXA)
Michel Boyancé (doyen de l’Institut de philosophie comparée)
Rémi Brague (philosophe, membre de l’Institut)
Alexis Brézet (journaliste)
Jean des Cars (écrivain)
François Cassingena-Trévedy (moine bénédictin, liturgiste et écrivain)
Jean Chélini (historien, secrétaire perpétuel de l’Académie de Marseille)
Ghislain du Chéné (coordinateur international de Foi et Lumière)
Colette Combe (psychanalyste et écrivain),
François Content (directeur général de la Fondation d’Auteuil)
Philippe Delaroche (écrivain, journaliste)
Chantal Delsol (écrivain et philosophe)
Patrick Demouy (historien, professeur des Universités)
Bernadette Dupont (sénateur)
Bertrand d’Esparron (gérant d’entreprise de communication)
Emmanuel Falque (philosophe et écrivain)
Olivier Florant (sexologue)
Jean-Christophe Fromantin (maire de Neuilly-sur-Seine, dirigeant d’entreprise)
Réginald Gaillard (Editions de Corlevour)
Patrick de Gméline (historien)
Samuel Grzybowski (président-fondateur de l’association Coexister)
Fabrice Hadjadj (essayiste et dramaturge)
Rona Hartner (chanteuse, comédienne)
François Huguenin (écrivain)
Vincent Hervouët (journaliste)
Yvon Jacob (chef d’entreprise, ancien député)
Gaspard-Marie Janvier (écrivain)
Pasteur Alain Joly (Eglise luthérienne)
Patrick Kéchichian (écrivain et critique littéraire)
Koz (blogueur et avocat)
Louis-Etienne de Labarthe (rédacteur en chef, Il est vivant)
Philippe de Lachapelle (directeur de l’OCH)
Laurent Lafforgue (mathématicien, lauréat de la médaille Fields)
Gérard Leclerc (essayiste, journaliste)
Henrik Lindell (journaliste)
Michael Lonsdale (comédien)
Victor Loupan (éditeur, rédacteur en chef de La Pensée Russe)
Jean-Baptiste Maillard (journaliste, essayiste)
Bruno Maillé (enseignant, essayiste)
François Maillot (directeur général La Procure)
Jean-Luc Marion (philosophe, membre de l’Académie Française)
Jean-Pierre Marcon (député)
Nicolas Mathey (professeur de droit, Paris V)
Jean-Pierre Machelon (professeur de droit, Paris V)
Marc Mennessier (journaliste)
François Miclo (philosophe)
Jean-Marc Nesme (député-maire)
Philippe Oswald (journaliste)
Xavier Patier (écrivain)
Patrice de Plunkett (écrivain et blogueur)
Hugues Portelli (sénateur)
Jean-Frédéric Poisson (député)
Aymeric Pourbaix (journaliste)
Guillaume de Prémare (consultant en communication, Médias & Evangile)
Edmond Prochain (blogueur, journaliste)
Samuel Pruvot (journaliste)
Jacques Rémiller (député-maire)
Alina Reyes (écrivain)
Damien Ricour (comédien)
Ivan Rioufol (essayiste, journaliste)
Catherine Rouvier (juriste, politologue)
Jean Sévillia (journaliste, écrivain)
Grégory Solari (éditeur)
Raphaël Stainville (journaliste)
Denis Sureau (éditeur, théologien)
François Taillandier (écrivain)
Denis Tillinac (écrivain)
Henri Tincq (journaliste et écrivain)
Hubert de Torcy (rédacteur en chef, L’1visible)
Vincent Trémolet de Villers (journaliste)
Natalia Trouiller (blogueuse, journaliste)
Didier Truchet (professeur de droit, Paris II)
Patrick Tudoret (écrivain)
Christian Vanneste (député)
François de Wendel (chef d’entreprise)