29/04/2010

Elections aux Philippines: neuvaine de prière

ASIE/PHILIPPINES - “Les élections, moment crucial pour le pays”, déclare le président de la Conférence épiscopale, en annonçant une neuvaine de prière


Manille (Agence Fides) – “Nous sommes dans un moment crucial de transition pour le pays”, “les réformes sont urgentes” ainsi que des pas concrets “pour combattre l’érosion des valeurs morales, la corruption et la pauvreté” : c’est ce qu’affirme Son Exc. Mgr Nereo Odchimar (photo), évêque de Tandag et président de la Conférence épiscopale des Philippines, dans un communiqué envoyé à l’agence Fides, à la veille des élections générales (présidentielles, législatives et locales) du 10 mai prochain.


http://www.scsalumni.com/carlista%20bishops/scs%20-%20bishop%20nereo%20odchimar.jpg


“Il s’agit des élections les plus importantes des dernières années”, souligne le prélat, également aussi parce que ce seront les premières avec les mécanismes de vote automatisé. “Le succès de ces élections sera important pour la stabilité économique et politique du pays, tandis que leur échec pourrait causer de plus grandes souffrances à beaucoup”, a mis en garde l’évêque, en rappelant la violence qui a caractérisé les dernières élections.

“La nation – continue Mgr Odchimar dans son analyse – traverse une situation critique, causée par l’érosion des valeurs morales et par la large diffusion de la corruption et de la malhonnêteté”. Une telle situation critique est allée en s’aggravant pour différentes raisons, note le texte : déclin de l’intégrité morale dans beaucoup d’institutions publiques et approuvée ; l’accentuation des divisions et des insurrections ; l’augmentation de la pauvreté. Pour cela, affirme l’évêque, “le pays a besoin de réformes et de changements. Les élections nous offrent un moyen pour accomplir des pas en avant, forts et décisifs vers un renouveau qui est urgent, vers des changements que tout le monde désire”, en fait “vers l’espérance”.

Pour encourager le chemin vers l’avenir, l’Église est confiante dans la puissance de la prière : pour cette raison, la conférence épiscopale invite les fidèles à une neuvaine spéciale de prière en vue des élections, neuvaine qui aura lieu du 1° au 9 mai. On priera dans les églises, dans les associations, dans les écoles et dans les familles pour que les élections soient “entièrement libres, propres, pacifiques et honnêtes”.

Les évêques demandent à tous les citoyens d’utiliser l’instrument et le droit-devoir du vote et de ne pas penser que “voter ne sert à rien”. “Le vote est un devoir moral, en ce moment crucial”, affirme-t-on. “Nous cherchons à être unis dans le sacrifice et dans l’espérance, pour notre peuple et pour notre terre bien aimée”, conclut le texte. (


(Agence Fides 28/04/2010)